Le guide sur la mode éthique Canadienne vient de sortir

24 11 2011

Le 16 novembre dernier tombait une publication de L’Observatoire de la consommation responsable (OCR) de l’Université de Sherbrooke, concernant les certifications et la confusion autour des certifications dans la mode éthique au Canada. Depuis, les articles s’enchaînent et certains en profitent même pour dénigrer la mode éthique… Bref, selon les resultats de cette étude, on constate que malgré des complications certaines quant aux certifications, la mode éthique a plus que jamais le vent en poupe!

ocrguidequebec.jpg

« L’intérêt pour la mode éthique se manifeste principalement en France et au Royaume-Uni, mais il touche progressivement notre province

« , souligne le professeur Durif, (directeur de l’Observatoire). « Selon notre étude, 17,1 % des Québécois disent avoir acheté des vêtements en coton équitable en 2010 et 12,1 %, des vêtements en tissu biologique. Il s’agit d’un véritable bouleversement des tendances de consommation des Québécois, qui transforme profondément les pratiques du secteur de la mode « .

Et pourtant, selon les résultats de cette étude, la mode éthique reste un secteur entrepreneurial relativement jeune, soit moins de cinq ans d’existence qui se compose principalement de micro-entreprises de moins de cinq employés, localisées en grande majorité à Montréal et qui produisent localement à 93 %. Les vêtements de prêt-à-porter constituent l’essentiel de la production (soit 71 %), laquelle privilégie les matières récupérées (64,5 %) et le coton biologique (48,4 %) et s’oriente essentiellement vers une clientèle féminine (90,3%). Presque un manufacturier sur deux se positionne comme écologique, démontrant ainsi l’importance d’une préoccupation environnementale. Ce qui démontre un marché attractif pour de nombreuses marques. De plus, 20 % des consommateurs seraient prêts à payer plus cher pour un vêtement éthique.

Ce qui coince, ce sont les multiples certifications qui entraînent de la confusion, tant chez les acheteurs que chez les manufacturiers québécois. L’étude présentée sous forme d’un Guide de la mode éthique au Québec recommande d’instaurer un cadre plus clair autour des certifications responsables utilisées dans ce secteur. La plupart des consommateurs disent manquer d’information sur les attributs éthiques et verts de ces produits. Selon l’étude, moins d’un manufacturier québécois sur 10  détient une licence de certification émise par un organisme accrédité et reconnu au Canada. La plupart utilisent des certifications non vérifiées ou des certifications maison. Qui n’en sont parfois pas moins ethiques mais qui troublent la clarté du consommateur. 

Première analyse sectorielle du genre, l’étude fait état d’une vingtaine de certifications responsables distinctes (quatre types de certifications : biologiques, équitables, recyclage,  innocuité) Il y a certes, de quoi s’y perdre. Ce qui manque ce ne sont pas tant les certifications « véritables », mais une meilleure connaissance du consommateur car la mode éthique EST complexe par les nombreux facteurs qui entrent en compte. C’est ce que tente de faire le Guide la mode éthique au Québec de l’OCR.

« Il est nécessaire de sensibiliser à la fois les consommateurs et les entreprises sur l’essence même des principes de la mode éthique. Ce guide est un premier pas dans cette direction ! » (Fabien Durif).

À l’approche du magasinage des fêtes, tout ceci est de bon augure. Maintenant que les chiffres se montrent rassurant quant à l’envergure que prend le marché de la mode éthique il est important d’instaurer des mesures. 

L’Observatoire de la consommation responsable travaille à l’avancement de la connaissance sur la consommation responsable. L’étude a fait l’objet d’une analyse sectorielle de plus de 48 entreprises au Québec effectuée au cours de l’été 2010 (analyse de données secondaires, entrevues et enquête), mais a également croisé des données issues du Baromètre 2010 de la consommation responsable(enquête Web auprès d’un panel de 752 personnes représentatif de la population du Québec) et d’un projet de recherche en gestion de la mode éthique mené à l’hiver 2011 auprès d’un échantillon de convenance de 131 consommateurs (enquête Web) et d’employés du secteur de la mode.


Actions

Informations



Laisser un commentaire




DaddyD Passion |
.........COIFFURE JOSEE DAV... |
Purenail Cosmetics |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | M2mod
| mileyandbeauty
| le blog de lolostar